Formalites juridiques

Comment protéger les enfants en France ?

Les enfants constituent une couche vulnérable de la société et ils doivent être pris en charge parce qu’ils sont l’avenir. Cet aspect a été même mentionné dans les objectifs du développement durable et doivent être pris en compte. Que faire alors pour protéger les enfants en France ?

Les cadres juridiques et administratifs

La protection des enfants trouve son origine dans la prise en charge des enfants abandonnés et orphelins, et ce, depuis plusieurs siècles. Mais au vingtième siècle, elle prend une valeur familiale et engage les responsabilités parentales. Avec l’évolution du cadre et contexte juridiques et , elle prend une nouvelle tournure et est redéfinie. Il s’agit de l’action sociale et de l’action des états en ce qui concerne la prise en charge des enfants. Les gouvernements votent des lois qui sont appliqués sue l’ensemble du territoire français en ce qui concerne la prise en charge des enfants. Par exemple, la loi de 5 Mars 2007 qui a réformé la protection de l’enfant en danger en France est axé sur deux points qui sont : la protection administrative et la protection judiciaire des mineurs.

Le rôle des organisations et associations

Dans tous les pays du monde, il existe des associations et organisations locales comme internationales qui s’occupent des problèmes liés à l’enfance. En France, on en dénombre plusieurs qui agissent dans ce domaine en mettant en place plusieurs politiques. Dans plusieurs villes comme régions de l’hexagone, vous pourrez trouver une association protection enfance qui prendra en charge plusieurs enfants abandonnés, orphelins dans des centres qui y sont dédiés. De plus, ces structures leur permettent d’avoir accès à l’éducation ce qui leur permettra de garantir leur avenir. Jusqu’à ce jour, de milliers d’enfants français et ceux issus de l’immigration suivent des programmes de prise en charge mais, il en existe encore plusieurs qui ont besoin d’assistance.